Contenus sponsorisés 

32 tornades ont touché la France en 2020

La France a été concernée par une importante activité tornadique l’année dernière. Un rapport édité chaque année par Keraunos, l’Observatoire français des orages violents et des tornades le confirme.

Image d’illustration

« 2020 ressort comme une année supérieure à la normale ». C’est ce qu’on peut lire dans le bilan annuel de Keraunos, l’Observatoire français des orages violents et des tornades.

32 tornades ont touché la France. Un chiffre plus important que ces dernières années, mais pas de record ! Les spécialistes confirment que pour le moment « l’année 2014 conserve son statut d’année la plus tornadique en France », avec à l’époque plus de 50 cas recensés dans 17 régions différentes.


Dans le détail pour l’année 2020, l’Observatoire recense 20 tornades d’intensité EF0, 11 d’intensité EF1 et 1 phénomène tornadique d’intensité EF2 sur la façade Ouest.

Classement des tornades - © Météo France

La plus forte tornade en Charente-Maritime


Le 23 septembre dernier, nous vous informions du passage d’une impressionnante tornade dans la région d’Oléron. Il s’agira du phénomène tornadique le plus important de l’année 2020. Des rafales estimées entre 179 et 218 km/h avaient balayé Port-des-Barques, commune située côté continent face à l’île d’Oléron. En réalité, ce phénomène s’inscrit dans « un outbreak qui totalise 5 phénomènes », précise Keraunos. D’importantes dégâts avaient été recensés à l’époque dans la région, avec des habitations touchées, des véhicules déplacés et même parfois complètement renversés. 2 personnes ont été blessées.


Un outbreak est un épisode de tornades multiples

De nombreux témoins ont pu photographier ou filmer la tornade. Un phénomène tourbilonnaire qui, avant de toucher les terres, était en mer (trombe marine), comme le montre cette impressionnante vidéo prise depuis le bateau d’une ostréicultrice.

La partie littorale la plus concernée en 2020


Keraunos confirme une « forte concentration de phénomènes tourbilonnaires sur les régions côtières ». Ainsi, les zones situées proches de la Mer du Nord, des côtes de la Manche, de l’Atlantique ou de la Méditerranée ont été les plus concernées par les tornades l’année dernière. Parmi les zones les plus concernées, le Var et le sud de l’Aquitaine avec

« majoritairement des trombes marines venant s’échouer sur la bande littorale », précise l’Observatoire français des phénomènes météo violents. Un contraste fort avec les régions situées dans l’intérieur du pays, peu touchées.

© Keraunos

Cette carte réalisée par Keraunos met en évidence que les zones bordant le littoral ont été les plus touchées par des phénomènes tornadique. On constate également la présence de

« 38 tubas (amorces de tornades ne touchant pas le sol, ici en vert) et de 18 trombes marines (ici en bleu). Les spécialistes français ajoutent que « 78% des tornades ont été observées entre 6h du matin et 18h le soir ». Le rapport complet, agrémenté de photos et d’informations supplémentaires est à lire sur le site internet de l’Observatoire.