Contenus sponsorisés 

Chaleur en France, du jamais vu en septembre !

Un soleil omniprésent, une sécheresse qui menace toujours et des températures jamais atteintes l’après-midi pour un mois de septembre. Ce nouveau pic de chaleur restera historique.

Biscarrosse, image d’illustration

Avec 33.4°C, l’après-midi de ce lundi 14 septembre est la plus chaude jamais enregistrée en France depuis au moins 1947, confirment les prévisionnistes de Météo France. Il faut remonter à 1949 pour retrouver une valeur moyenne des températures l’après-midi aussi élevée. Il avait fait 32.6°C en moyenne, l’après-midi du 4 septembre 1949. Cet indicateur est calculé sur la base de 30 villes de référence sur l’ensemble du territoire national.

« Exceptionnel » pour la saison


Cette chaleur record pour la saison est historique. Météo France évoque sur son site internet « un épisode tardif, remarquable pour une mi-septembre ». De nombreux records de températures ont été battus sur la plupart des régions, de la Nouvelle-Aquitaine en passant la région Centre-Val-de-Loire, l’Île-de-France, la Bourgogne-Franche-Comté et le Grand-Est. Parmi les records mensuels battus ce lundi en France (données Météo France) :

  • 37,9 °C à Orthez (64)

  • 36,7 °C à Sabres (34)

  • 35,7°C à Angers-Beaucouze (49), dépassant de plus de 2 °C l'ancien record de 33,5 °C de cette ancienne station.

  • 34,9 °C à Saint-Dizier (52)  

  • 34,8 °C à Troyes (10), battant l'ancien record de 33,7 °C

  • 34,7 °C à Le Mans (72)

  • 34,2 °C à Orléans (45)

  • 34,2 °C à Melun (77), battant l'ancien record de 33,2 °C de cette station ouverte en 1947.

  • 33,5 °C à Orly (94), battant l'ancien record de 33 °C de cette station ouverte en 1921.

L’organisme de prévisions indique que pour Paris, le « record décadaire a été battu avec 33.4°C » (2ème période de 10 jours du mois de septembre). Ce mardi, des valeurs très élevées toucheront le Grand-Est. Là aussi, les relevés seront remarquables.