Contenus sponsorisés 

Crues : du jamais vu depuis des dizaines d’années dans le Sud-Ouest

La pluie est tombée en abondance pendant 48h près des Pyrénées ces derniers jours. D’importantes crues ont été observées sur plusieurs cours d’eau de la région, atteignant des niveaux rarement vu ces dernières années.

Image d’illustration - © Sécurité Civile

La Garonne à Toulouse a atteint 4m31 ces dernières heures ! Selon Météo France, on s’est approché de la crue de juin 2000 avec un niveau à l’époque mesuré à 4m38. « On est resté heureusement très loin de la plus forte crue connue à ce jour, juin 1875 avec 8m32 », expliquent les prévisionnistes. A l’époque, le bilan humain et matériel est lourd : plus de 200 morts et au moins 1000 maisons touchées par les inondations. Du jamais vu…

Niveau de la Garonne, Toulouse.

Dans le département de l’Ariège, le Salat a également surpris et inquiété les habitants de la région. Du jamais vu depuis 1977 pour la hauteur de cette rivière qui traverse ce département situé dans les Pyrénées. Il a atteint hier soir les 3m14 d’après les données de Vigicrues.

Niveau du Salât, Saint-Lizier.

Les fortes précipitations et la fonte nivale en cause


Les cumuls de pluies ont atteint les 100 à 200 mm en deux jours. Soit entre 100 et 200 litres d’eau par mettre carré, des précipitations évidemment très intenses et durables. Mais la fonte du manteau neigeux (fonte nivale) est également en cause. Le redoux apporté par cette perturbation a libéré d’importantes quantités de neige en-dessous de 2200m d’altitude. La neige a parfois fondu sur 20 à 30 cm favorisant un apport en eau importante dans les cours d’eau, déjà fortement alimentés par les pluies. Ces précipitations amenées par un front chaud, arrivant du nord-ouest et venant se bloquer sur le massif des Pyrénées, est appelé « front aquitain », par les ingénieurs de Météo France. Ce mardi soir, plusieurs cours d’eau restent sous surveillance en raison de la propagation de l’onde de crue.

  • Facebook
  • Twitter