Contenus sponsorisés 

Gel : le gouvernement active le plan de calamité agricole

Mis à jour : avr. 11

Après les fortes gelées, de nombreuses pertes agricoles sont signalées en France. Le gouvernement a annoncé vouloir activer le plan de calamité agricole. Explications.

Image d’illustration

Le froid aura laissé de lourdes traces. Après l’épisode de fortes gelées qui a touché une grande partie de la France depuis le début de la semaine, l’heure est à la désolation pour de nombreux professionnels du secteur agricole. Arboriculteurs, viticulteurs, agriculteurs... tous constatent de lourdes pertes allant jusqu’à 100% des cultures dans certaines exploitations.

Un fonds national pour indemniser les pertes Tard ce jeudi 8 avril 2021, le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie a annoncé que le gouvernement allait activer le plan de calamité agricole. Il s’agit d’un fonds national de gestion des risques en agriculture. Concrètement, après le constat d’un phénomène climatique exceptionnel, les exploitations agricoles pourront être indemnisées en fonction de la perte de leurs récoltes et de la perte de fonds. C’est une équipe départementale dédiée qui devra déterminer les barèmes d’indemnisations.


Des précédents depuis 10 ans Créé le 10 juillet 1964, ce dispositif historique d’indemnisation lors d’une perte liée à un phénomène climatique a été déclenché à de nombreuses reprises. Notamment lors des importants épisodes de gel en 2012 et 2017. Mais aussi lors des sécheresses de 2003, 2011 et 2015. Il y a 10 ans, près de 247 millions d’euros ont été distribués aux exploitants touchés par le manque d’eau. Un dispositif qui est cependant souvent jugé insuffisant par les agriculteurs, ne couvrant pas suffisamment les pertes subies par l’exploitant.