Contenus sponsorisés 

Il y a 22 ans, 66 tornades et des vents à 484 km/h en Oklahoma

Des vents records, des pertes humaines et matérielles immenses... il y a 22 ans le ciel s’abattait sur la tête de milliers d’américains en Oklahoma. Retour sur cet événement météorologique majeur dans notre dossier.

Tornade du 3 mai 1999 - Erin Maxwell

La journée semblait débuter calmement sur les plaines de l’Oklahoma en cette matinée du 3 mai 1999. Le temps est bien souvent couvert. La météo annonce du soleil pour l’après-midi dans une ambiance très humide. Un scénario bien anticipé par les prévisionnistes américains qui annoncent un risque d’orages, parfois violents, dans la région. Les premiers bulletins météo semblent indiquer que le Kansas, l’Oklahoma et la partie nord du Texas sont les plus exposés à des développements orageux. À ce moment, habitants et prévisionnistes sont loin d’imaginer qu’une « éruption » de phénomènes violents se prépare.

66 tornades en une seule journée en Oklahoma


C’est un chiffre à peine croyable. Cette date historique du 3 mai 1999 est même surnommée

« l’Oklahoma Tornado Outbreak ». L’Etat américain devient durant quelques heures une véritable autoroute à tornades. Au total, 66 sont observées en 24h rien que dans l’Oklahoma. Un chiffre record, jamais il n’y a eu autant de phénomènes tourbillonnaires en une seule journée dans cet Etat américain. La moitié reste heureusement « faible », avec 33 tornades F0 sur l’échelle de Fujita, l’équivalent de vents pouvant tout de même atteindre les 137 km/h. Mais d’autres sont bien plus violentes, avec des vents dépassant les 300 à 400 km/h !


Au total dans cette journée, on dénombre 12 tornades EF1, 10 tornades EF2, 7 tornades EF3, 3 tornades EF4... et une tornade exceptionnelle de catégorie EF5. Une tornade meurtrière, l’une des plus violentes de notre histoire.


Une tornade monstrueuse 484 km/h, c’est les vents records relevés sous ce monstre qui apparait en fin de journée. C’est un radar de type « Doppler mobile », envoyé sous les tornades pour mesurer les vents qui enregistre cette valeur incroyable. L’immense tourbillon de poussières et de débris est repéré dans un premier temps dans la région de Chickasha, au sud-ouest d’Oklahoma City.

Maison détruite à Moore - © NWS

Sa direction indique une remontée rapide vers la capitale de l’Etat, Oklahoma City, peuplée de plus de 640 000 personnes. Très vite, elle devient de plus en plus forte et atteint la catégorie 3 dans la région d’Amber. Vents estimés : entre 250 et 330 km/h ! Et ce n’est qu’un début. Le monstre tourbillonnaire atteint la catégorie EF5 près de Bridge Creek où est effectué le relevé record de 484 km/h. La tornade poursuit sa route en direction d‘Oklahoma City, en touchant gravement l’agglomération de Moore. 1h26 après sa naissance, elle terminera sa course folle dans les quartiers Est d’Oklahoma City. Une ville cernée ce jour-là par des dizaines de phénomènes tourbillonnaires.

Carte des tornades observées près d’Oklahoma City - © NOAA

La tornade la plus importante de cette journée a été filmée par une vidéaste amateur. Les images, bien que réduites en qualité, sont impressionnantes. Le son effrayant.

Des milliers d’habitations touchées


La tornade EF5 et les 65 autres provoqueront d’immenses dégâts dans l’Etat de l’Oklahoma. Environ 1 milliard de dollars de dégâts estimés qui pousseront le Président de l’époque, Bill Clinton, à déclencher dès le 4 mai l’état de catastrophe majeure. Ce sont les comtés de Cleveland et d’Oklahoma qui sont les plus touchés. Les dommages se comptent par milliers. Plus de 6550 maisons sont endommagées, 1700 sont détruites. Des écoles, des entreprises ou encore des bâtiments publics sont rayés de la carte. Des dégâts sont également rapportés par centaines dans les comtés voisins.


Cette série de tornades se terminera peu après 00h dans le nord-est de l’Etat de l’Oklahoma. Un phénomène qui, par hasard, menacera un studio de télévision, filiale d’ABC, non-loin de la ville de Tulsa. A l’intérieur un météorologue, Travis Meyer, qui échappera par chance à la dernière tornade de cette longe série. Elle se dissipera avant d’atteindre les locaux du média local. Pour l’anecdote, il assurera jusqu’au bout son direct tout en ordonnant aux autres salariés de rejoindre au plus vite les abris...

Camion enlacé autour d’un poteau, Oklahoma - © NOAA

Durant cette journée historique, aux dégâts matériels majeurs, 36 personnes auront perdu la vie dans l’Etat de l’Oklahoma. 50 au total, en comptant les pertes humaines dans les États voisins du Kansas, du Tennessee et du Texas. Sans oublier les centaines de blessés.

Kévin FLOURY

  • Facebook
  • Twitter