Contenus sponsorisés 

L’histoire de cette photo prise à Ajaccio

Dans la nuit de samedi 29 au dimanche 30 août, un important orage a traversé une partie de l’île de beauté. Une photo a été partagée des centaines de fois sur les réseaux sociaux.

Photo prise depuis l’une des plages d’Ajaccio - © Pierre Mathieu

« Un orage comme celui-ci, c’est rare ! Nous en avons 2 à 3 tous les ans en Corse et encore cela dépend des années », explique le photographe corse Pierre Mathieu à l’origine de la photo. Il y a un peu plus d’une semaine, un violent orage très électrique, pluvieux et poussé par de fortes rafales de vent a balayé une partie de la Corse. Une bourrasque à 132 km/h a été relevée à l’aéroport d’Ajaccio à son passage.

Des orages plus tard dans l’année ?


La photo du chasseur d’orage a été partagée plusieurs centaines de fois sur les réseaux sociaux. Et pourtant, « l’orage du week-end dernier est loin d’avoir été le plus beau sur l’île », affirme Pierre Mathieu. « En 2019, j’ai eu de merveilleux orages. Ils resteront pour moi les plus beaux de l’île jusqu’à présent », confie-t-il. Il ajoute cependant avec analyse que « le réchauffement climatique semble avoir déréglé la saison de chasse aux orages, c’est à dire habituellement entre fin août et fin octobre ». Désormais, celui qui scrute le ciel de l’île de beauté constate que les phénomènes orageux se produisent davantage « entre fin octobre et décembre ».

La difficulté du terrain corse « pour chasser »


Aujourd’hui âgé de 23 ans, le passionné de météo chasse les orages en Corse « depuis l’âge de 15 ans ». Pas simple de trouver les bons spots et les endroits idéaux pour se positionner en attendant la foudre. « Les orages en Corse sont difficiles à chasser car les routes sont très sinueuses et l’île est envahie de reliefs. Cela complique notre chasse lorsqu’un orage est attendu à un endroit précis », indique Pierre Mathieu. « À 5 kilomètres près, l’orage peut être dans une autre vallée. Et il faut parfois 30 minutes à 1 heure pour la rejoindre », ajoute le passionné.


  • Facebook
  • Twitter