Contenus sponsorisés 

Nuit tropicale en bord de Manche...

Alors qu’une canicule touche la France, la nuit dernière a été particulièrement étouffante dans le nord-ouest. Des records de températures minimales ont été battus.

Une véritable nuit tropicale. Alors que la France connaît une nouvelle canicule, les températures de la nuit passée sont restées très élevées. Du jamais vu entre la Normandie et la Côte d’Opale. Dans plusieurs localités, le thermomètre ne s’est pas abaissé en-dessous de 25°C. Des valeurs remarquables ont également été enregistrées dans l’intérieur des terres, comme au sommet de la Tour Eiffel.

Records de températures minimales de la nuit (enregistrées sur le réseau Météo France) :


- Boulogne-sur-Mer : 25,2°C battant les 24,4°C du 8 août 1975

- Saint-Gatien-des-Bois - près de Deauville : 22,4°C battant les 21,9°C du 3 août 1995

- Sainte-Marie-du-Mont - plages du débarquement : 19,6° battant les 19,4 du 20 juillet 2016

- Pré-en-Pail (Mayenne) : 25,1°C battant les 24,9°C du 25 juillet 2019

- Bellême (Orne) : 25,1°C battant les 23,1°C du 31 juillet dernier 2020.

- Alençon : 22,2°C battant les 21,1°C du 29 juin 1976.


Autres valeurs remarquables relevées sur le réseau Météo France :


- Tour Eiffel : 28,5°C derrière les 28,6°C du 12 août 2003 (ex aequo avec les 28,5°C enregistrés le 25 juillet 2019, date de l'historique 42,6°C à Paris).

- Cap de la Hève (Le Havre) : 24,1°C après les 24,5°C du 10 août 2003.

  • Facebook
  • Twitter