Contenus sponsorisés 

Orages : nouvelle journée électrique en France

Avec plus de 27.000 éclairs en France, il s'agit de la troisième journée la plus orageuse depuis le début de l'année. Plusieurs tubas ont été observés.

Crédit : Arnaud S / @ASO_photography - Près de Senlis (60)

C'est le département du Calvados en Normandie, qui détient la première position du nombre d'éclairs enregistrés ce lundi. Environ 3.000 ont été observés, il se place juste devant l'Aude et la Mayenne d'après les données de Keraunos. C'est à partir de la mi-journée que les cellules orageuses se sont mises en place sur un très large quart sud-ouest de la France, avant de remonter progressivement vers les Pays-de-la-Loire, la Normandie et enfin les Hauts-de-France. D'autres ont longé le golfe du Lion jusque tard dans la nuit.


Des tubas observés


Plusieurs tubas ont été observés en France durant cette journée notamment dans les départements de l'Allier et du Tarn-et-Garonne. Il s'agit d'un entonnoir, d'une excroissance nuageuse ne touchant pas le sol. Ce type de phénomène peut être observé « sous un cumulus ou cumulonimbus » précise Keraunos, l'Observation national des tornades et orages violents.

S'ils venaient à toucher le sol, il s'agirait alors d'une tornade, ce qui n'est à priori pas le cas de ceux observés aujourd'hui.


+ de 27.000 éclairs en France


C'est la troisième journée la plus orageuse depuis le début de l'année, juste derrière le 17 et et 27 avril dernier. La Normandie, le Centre-Ouest, le Poitou et les départements limitrophes du golfe du Lion ont été les régions les plus touchées, avec une activité électrique parfois intense.


Une activité électrique redevenue très faible et localisée dès le milieu de la soirée sur la plupart des zones touchées. 27.000 éclairs enregistrés au total, toujours selon Keraunos.

Quelques inondations


Sous les cellules orageuses les plus actives, de fortes précipitations ont entraîné des accumulations d'eau. A Lisieux, dans le département le plus foudroyé ce jour, des rues ont été temporairement recouvertes d'eau d'après nos confrères du Pays d'Auge. En revanche, contrairement à des informations ayant circulé sur les réseaux sociaux, il n'y a pas eu de chutes de grêlons de plusieurs centimètre de diamètre dans l'Aube. Le SDIS11 n'a signalé aucune intervention de ce type.


  • Facebook
  • Twitter