Contenus sponsorisés 

Près de 2 mois de pluies dans le Nord-Est

11 départements ont été placés en vigilance orange ces dernières heures en raisons des intempéries provoquées une dépression stagnant actuellement au-dessus de la Suisse.

Image d’illustration

Les fortes pluies de ces dernières heures battent des records. Il n’y aura jamais eu autant de pluies à Strasbourg pour un début d’été. Record également de précipitations dans la Haute-Marne à Saint-Dizier, avec des précipitations à un niveau jamais atteint pour un début de saison estivale. Entre le 1er juin et le 13 juillet, on relève plus de 336mm de pluies à Maîche, commune située dans le département du Doubs. Il est tombé dans certaines communes l’équivalent de 1 à 2 mois de précipitations ces dernières heures.

Comment expliquer ce mauvais temps ?


Les fortes pluies sont liées à une dépression, appelée goutte froide. Elle concerne une grande partie de l’Europe de l’Ouest. Avec de l’air très froid en altitude et au contact d’un air plus doux dans les basses couches de l’atmosphère, des pluies durables et parfois intenses se développent. Cette situation amène également des températures généralement fraîches sur une grande partie de nos régions. 11 départements ont ainsi été placés en vigilance orange pour les facteurs « pluies-inondations » et « crues ».

Un temps très instable chez nos voisins Cette goutte froide centrée au-dessus de la Suisse, apporte d’importantes intempéries en Belgique, en Allemagne ou encore en Suisse. Coulées de boues, inondations, véhicules emportés, fortes rafales de vent… d’importants dégâts sont signalés comme dans la région de Liège où des rues entières ont été envahies par les eaux ce mercredi.

Que faut-il attendre côté ciel pour les prochaines heures ? Le temps va rester très pluvieux ce jeudi du matin jusqu’au soir. Plusieurs dizaines de millimètres supplémentaires sont attendus dans les prochaines heures, alors que les sols sont déjà gorgés en eau. De nouvelles inondations sont possibles sur l’ensemble des départements placés en vigilance orange. Le vent qui soufflera jusqu’à 60 km/h ce jeudi dans le nord-est pourrait favoriser la chute d’arbre, à la faveur de sols détrempés. L’anticyclone marquera son retour dès ce jeudi après-midi par l’Ouest de la France, entre la baie du Cotentin et les côtes Atlantiques avec un soleil de plus en plus généreux au fil des heures. Les intempéries disparaîtront totalement du pays d’ici vendredi. Quelques nuages et foyers orageux resteront cependant possibles en fin d’après-midi à proximité des reliefs.